Obsconso : désintérêt pour les soldes et succès des ventes en ligne

Les résultats de la nouvelle vague de l’Observatoire des comportements de consommation par Odoxa et Emakina confirment le désintérêt croissant des Français vis-à-vis des soldes traditionnelles, victimes de l’essor des acteurs de la vente en ligne, plus pratiques et plus attractifs pour les consommateurs finaux.
 

  • 56% des Français pensent que les soldes ne servent plus à rien ;

 

  • 87% des Français trouvent que les produits sont moins chers sur internet qu’en magasin ;
     

  • 60% des Français comparent les prix en ligne avant d’acheter en magasin ;


14% des Français achètent le produit en magasin s’ils s’aperçoivent que celui-ci est moins cher sur le site de cette même enseigne ;

Le premier constat qui ressort de cette étude est la fin de la saisonnalité traditionnelle des promotions, enterrée par les pure players de la vente en ligne. Ainsi, l’attente des Français pour les soldes s’est estompée, à mesure que ces acteurs ont progressivement installé une culture de la promotion permanente.

De plus, les vendeurs en ligne bénéficient d’une présomption de « bons prix » de la part des consommateurs français, qui considèrent à 87% que les produits sont moins chers en ligne qu’en magasin (alors que ce n’est pas toujours le cas). Les clients traditionnels ont dû rattraper leur retard sur ces nouvelles pratiques, souvent de manière archaïque, aux dépends de l’expérience client qui s’est largement dégradée.

Chez les commerçants traditionnels, trop souvent le e-commerce s’est développé à côté, voire contre le magasin qui voyait en lui un concurrent, avec pour résultat des pratiques commerciales incohérentes entre le magasin et le online, aux conséquences dramatiques : 85% des clients quitteraient ainsi le magasin sans acheter le produit quand ils s’aperçoivent que le prix en magasin est supérieur au prix que la même enseigne pratique en ligne.

Pire encore, dans ce cas de figure si un peu moins de la moitié des Français (48%) décident d’acheter en ligne, avec le risque pour l’enseigne qu’ils aillent à la concurrence au lieu du site de l’enseigne, cela signifie que les 52% restant décident d’abandonner un achat qu’ils étaient pourtant décidés à effectuer.

Les conclusions pour le commerce traditionnel sont sans appel :

  • Les acteurs du commerce traditionnel doivent établir une stratégie commerciale en ligne claire et cohérente avec leurs pratiques offline.

  • Ces acteurs doivent adapter leur temporalité de promotions aux nouvelles pratiques du online, abandonnant ainsi les seules périodes balisées, comme les soldes.

  • Ils doivent enfin aligner les prix proposés en magasin avec ceux proposés en ligne, intégrant que la politique du prix sur internet est universelle, et non plus en zones chalandisées. Ce dernier point pose, par ailleurs, un défi aux réseaux franchisés, qui n’ont pas toujours une stratégie de pricing online uniformisée.

 

Nicolas Borgis, Managing Director d’Emakina : « Cette étude confirme ce que tout le monde pressentait : les acteurs du commerce en ligne ont indiscutablement dynamité les habitudes des consommateurs, contraignant les acteurs traditionnels à s’adapter aux nouvelles pratiques ou à disparaître »

 

 

Chaque mois, l’Observatoire est à retrouver sur le site : https://www.obsconso.fr/

C’est pour rentrer au cœur de la vie du consommateur, comprendre son comportement et ses attentes qu’Emakina, l’agence digitale spécialiste du commerce unifié et de la connaissance client s’est associé à l’Institut de sondages Odoxa afin d’établir une photographie précise des comportements de consommation des français. Chaque mois, l’Observatoire des Comportements de consommation Odoxa-Emakina, propose un éclairage sur une dimension particulière des comportements et attentes des consommateurs Français.

Pour en savoir plus sur l’Observatoire, rendez-vous sur https://youtu.be/19q1X9tOiNY.

A propos de Emakina.FR

Emakina.FR est la filiale française d’Emakina Group, un groupe européen indépendant leader d’agences digitales full service. Avec plus de 950 experts travaillant depuis 15 bureaux installés dans 9 pays, les agences d’Emakina Group sont à la pointe en matière de marketing digital. Elles offrent leurs services à des entreprises et institutions nationales et internationales de premier plan qui souhaitent mettre l’accent sur le développement d’expériences utilisateur innovantes pour leurs publics cibles, employés et partenaires.

Le succès d’une marque se bâtit sur la satisfaction de ses utilisateurs.

En livrant des sites, des applications, des e-commerces et des campagnes de communication bien pensées, Emakina aide ses clients à réussir leur transformation digitale.

Emakina Group est coté sur Euronext Growth à Bruxelles et a réalisé un chiffre d’affaire de 92,3 millions d’euros en 2018. (ALEMK_BB - ISIN : BE0003843605).

Pour plus d'informations : www.emakina.fr - www.emakina.com    

Emakina.FR
84 Boulevard de Sébastopol
75003 Paris
France
- - -
Parc d'Ester Technopole
4 Rue Atlantis
87280 Limoges
France